Actualité 2011-12, Analyse

La confiance des 49ers


Est-ce le fait que nous demeurons dans l’Est de l’Amérique du Nord que nous entendons souvent les succès des Lions et des Bills ou que certains médias ne connaissent pas le succès inattendu des 49ers de San Francisco?

Non seulement j’écris ce billet pour faire plaisir à mon cousin et à mes amis, fiers partisans des Niners, mais également pour expliquer que cette équipe doit être prise au sérieux. Les 49ers ont une fiche de 4-1 et mènent présentement la division Ouest de la Conférence nationale. Les Niners ont écrasé les Buccaneers à leur dernier match et par le fait même, ils ont remporté une troisième victoire consécutive.

On constate la tendance actuelle d’embaucher de jeunes entraîneurs afin de redonner confiance à une équipe qui cherche le chemin de la victoire et la confiance de Jim Harbaugh, l’entraîneur actuel des Niners, est tellement contagieuse qu’elle se propage très rapidement à San Francisco.

Il a la capacité de bien évaluer les forces et les faiblesses de son alignement, mais surtout, il excelle dans la façon dont il dirige ses troupes dans l’atteinte des objectifs. Son équipe présente un système offensif axé sur le jeu au sol et la meilleure défensive contre la course.

La décision des Niners de ne pas choisir un quart-arrière au septième rang lors du dernier repêchage a suscité des critiques en avril dernier, de même que la décision de renouveler le contrat à un quart qui n’a pas été en mesure de rester en bonne santé ni de démontrer qu’il était un quart partant.

Cependant, après cinq matchs, le quart Alex Smith joue avec plus d’arrogance que jamais. Il est très patient jusqu’au dernier moment avant que les défenses adverses ne lui fassent pression et le déstabilisent quand il voit venir le blitz.

Mais la grande qualité de cette équipe est le rendement de ses jeunes joueurs. Le demi de coin Carlos Rogers, qui a été chassé de Washington après avoir perdu la confiance de ses entraîneurs, joue comme il devait le faire lorsqu’il a été repêché dans le top 10, il y a 7 saisons. Le directeur gérant actuel des Niners, Trent Baalke, l’avait repêché alors qu’il était « dg » avec les Redskins. En effet, Rogers l’a très bien démontré contre la course des Buccaneers au dernier match où il a également marqué un touché sur une passe interceptée.

L’ancien entraîneur-chef Mike Singletary intimidait son équipe et la façon dont il traitait ses jeunes joueurs ou ses vétérans ne fonctionnait pas. Les joueurs des Niners s’amusent présentement et ce sont surtout les recrues qui contribuent à l’ascension des Niners.

Après une solide performance contre le joueur étoile des Eagles, Peters Jason, l’ailier défensif Aldon Smith a accumulé deux sacs du quart et en dépit d’être l’un des plus jeunes joueurs repêchés cette année, il démontre déjà des signes de devenir l’un des meilleurs ailiers défensifs à contrer la passe adverse.

Le porteur de ballon Kendall Hunter a démontré qu’il est explosif par la course, qu’il est capable d’attraper des passes et qu’il peut exceller dans les retours de botté. Le secondeur converti Bruce Miller se révèle d’être l’un des arrières les plus polyvalents et apporte grandement aux unités spéciales. Le demi de coin Chris Culliver, un choix de troisième ronde, a déjà une interception et trois plaqués du quart. Même Demarcus Dobbs et Ian Williams, qui n’ont pas été repêchés, contribuent au niveau de la profondeur sur la ligne défensive. Il ne faut pas oublier les vétérans Frank Gore et Vernon Davis qui, en santé, sont les hommes de confiance pour se démarquer et de faire la différence lorsque nécessaire.

La famille York a été fortement critiquée dans la façon dont elle a géré l’équipe depuis qu’elle a pris le contrôle à Eddie DeBartolo. Toutefois, Jed York semble avoir entre ses mains l’équipe qui se dirige dans la bonne direction.

Les Niners auraient pu avoir une fiche parfaite si ce n’était de l’effondrement en fin de match face aux Cowboys. Et au centre de tout cela, c’est l’entraîneur recrue Jim Harbaugh qui, par sa confiance, amène toute son équipe à un potentiel championnat de division. Les Niners ont un calendrier favorable cette année et ils affronteront, d’ici la fin de la saison, des équipes qui ont une fiche combinée de 22 victoires et 19 défaites.

Selon mes prédictions, ils devraient finir la saison avec une fiche de 11-5 et devraient remporter le championnat de division. J’ai l’impression que les Niners seront l’équipe « cendrillon » des séries jusqu’au moment où ils affronteront les Packers.

À propos de TGuzSports

Fanalyste sportif, suit la NFL, NHL, CFL et tous les autres sports / Sports Fanalyst, follows NFL, NFL, CFL and all other sports. Blog www.leblitznfl.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :