Actualité 2012-13, Analyse

Deuxième partie… Survol de la saison morte !


NFLenFrancais est de retour avec la deuxième partie de son survol de la saison morte. Il s’est concentré sur les mouvements des joueurs défensifs dans la NFL…

5 transactions que j’aime, dans l’ordre ou le désordre :

1) Les 49ers qui gardent leur D intacte. Carlos Rogers a bien fait l’an dernier, sur un contrat d’un an. Il reste au bercail avec un investissement moins long et avec la moitié moins de garanties que Eric Wright à TB, en étant un meilleur joueur, quoiqu’un peu plus âgé. Ahmad Brooks reste aussi, et DeShon Goldson est sur la désignation de joueur de concession. Peu importe ce que je pense de leurs décisions en attaque, une des rares défensives dominantes de la ligue sera de retour avec tous ses morceaux.

2) Les Saints qui refont leur défensive contre la course (Bunkley, Hawthorne, Lofton). Il fallait vraiment qu’ils se posent cette question. Prenez les Colts des bonnes années. On disait qu’ils étaient faits pour jouer avec une avance, que dans ces cas Freeney et Mathis pouvaient se pencher pour contrer les attaques aériennes sans se soucier de la course. L’envers de la médaille, c’est que toutes les équipes avaient la même recette, c.-à-d. de courir, courir et courir pour raccourcir le match et enlever deux ou trois possessions à Manning. Les Saints se faisaient faire le coup, mais avec Bunkley comme DT en support à Sedric Ellis, et maintenant Lofton et Hawthorne comme LB plutôt que Jonathan Vilma et Jonathan Cassillas, deux joueurs explosifs, mais trop légers, ils devraient être capables de stopper la course. L’envers de la médaille, c’est qu’il leur manque encore des DE pour joueur le style Spagnuolo, c.-à-d. mettre de la pression avec 4 joueurs seulement, et garder les autres en couverture derrière. Will Smith, Cameron Jordan, on est loin de Osi, Tuck et Strahan. On est même loin que Chris Long et Leonard Little/Robert Quinn. Et avec le départ de Tracy Porter, les Saints n’ont plus la profondeur dans la tertiaire qu’ils avaient.

3) Les Eagles qui obtiennent Demeco Ryans. Leur situation de LB était tellement horrible. Ryans est, un peu comme Vilma, un petit MLB mobile et intuitif, mais qui n’a pas la force pour se débarrasser d’un garde de 320 lbs comme certains autres MLB ou ILB de 3-4. Il fera bien mieux l’affaire à Philly, avec un solide groupe de DT devant lui. Pour le prix payé, une aubaine. J’aime aussi le fait que ça enlève le trou béant aux Eagles, eux qui sans ça n’auraient pas eu le choix de prendre un LB en 1ere ronde. Mais Ryans n’a pas coûté une fortune, si à leur tour le meilleur joueur disponible est un LB, ils peuvent encore le prendre, et le faire jouer comme Will ou comme Sam au besoin.

Ça m’amène à parler des Texans un peu. Il y a 2 ans, leur 4-3 était basé sur Mario Williams comme DE, Ryans comme MLB et Amobi Okoye comme « 3-technique » DT. Ces 3 joueurs ont été sacrifiés au profit d’un système 3-4. C’est assez évident qu’ils ont choisi le système plutôt que les joueurs. Et comme ça marche, ça prouve que le système y est souvent plus que le talent brut au football.

Un mot sur Okoye, qui a signé avec les Bucs, justement comme 3-technique DT. Au premier abord, ça m’apparaît une excellente décision pour les Bucs, Okoye cadre parfaitement dans leur système. Mon bémol, c’est que les Bears (où Okoye a joué l’an dernier), qui auraient eux aussi besoin d’un jeune DT (Okoye a déjà du millage dans la NFL, mais est arrivé à 19 ans seulement), l’ont laissé partir. Il y a anguille sous roche…

4) Les signatures de CB’s pour des prix raisonnables (Porter aux Broncos, Bartell aux Raiders, Marshall aux Dolphins) vs Carr aux Cowboys, Finnegan aux Rams et Wright aux Bucs.

Porter est un excellent #2, à la limite serait le meilleur CB pour plusieurs équipes. Un an, 4 M$. Bartell est presque un gars du même calibre s’il est en santé, et les Raiders, sans choix au repêchage ni place sous le plafond salarial, doivent prendre des risques, mais pour seulement 3 M$. Richard Marshall, 27 ans, 16M $/3 ans dont 6 M$ garantis, est aussi dans le même genre de joueur, avec une qualité de plus en plus demandée dans la NFL qui multiplie les formations à 3 receveurs et les TE hybrides : il excelle à l’intérieur, pour couvrir le receveur inséré. Il peut également jouer comme FS, ce qui donne beaucoup de flexibilité aux Dolphins. Un peu cher, mais complète très bien le reste du personnel défensif des Dolphins.

Je ne veux pas dire que Carr et Finnegan sont de mauvaises signatures, mais le rapport qualité/prix n’est pas le même. Carr à Dallas cadre bien dans ce qu’ils font et ce qu’ils ont besoin, mais je ne suis pas convaincu qu’il est prêt à être laissé seul avec une défensive qui blitz et qui doit protéger le CB#2, alors que l’an dernier, son coéquipier Brandon Flowers, un véritable CB#1, qui devait s’acquitter de cette tâche. Finnegan est un CB#1 qui a fait ses preuves, mais 50M $/5ans dont 24M $ garantis, c’est beaucoup d’argent pour très longtemps pour un club de dernière place, et quand ils pourront redevenir dangereux, Finnegan (28 ans) ne sera vraiment plus dans ses meilleures années. Surtout que c’est un gars qui performe déjà au-delà de ses habiletés physiques. Je me demande bien quand il aura 31 ans s’il pourra encore courir avec un WR digne de ce nom.

5) Jason Jones aux Seahawks, qui gardent aussi Red Bryant. L’an dernier, les Hawks avaient déjà une des meilleures défensives contre la course, et Bryant y est pour beaucoup. Jones est un joueur très différent, qui amènera un complément à Bryant, Clemons, Mebane et compagnie.

Ce qui m’amène à 5 transactions que je n’aime pas :

1) Eric Wright aux Bucs. Je n’endosse pas du tout. Payé comme un #1 (37.5 M$ pour 5 ans, 15.5 M$ garantis), avec une production faible pour un #2. Il était le #2 des Lions l’an dernier, une des pires défensives contre la passe, malgré une DL apte à mettre de la pression. Les Bucs paient pour un potentiel, mais deux équipes l’ont déjà laissé partir. Les chances que ce potentiel se transforme en production ne valent pas tout cet argent. J’ajouterais quelque chose qui me tape sur les nerfs des Bucs depuis des années : leur plaisir à accumuler de mauvais citoyens. Tôt ou tard, ça finit par vous rattraper. Les 3 joueurs grassement payés qu’ils ont ajoutés cette année ont tous eu leur part d’incidents hors du terrain et leur réputation de personnalité/coéquipiers est très ordinaire.

2) Les Redskins qui signent Brandon Meriweather. Quand les Pats et les Bears, deux équipes qui s’y connaissent en défensive et qui ont de grands besoins au poste de S se débarrassent d’un joueur, posez-vous des questions. Exemple typique d’une équipe qui signe un gars sur sa réputation d’ancien choix de 1ere ronde. Prendre une chance, peut-être, mais 2 ans, 6 M$? S’il vous plaît!

3) Les Patriots qui ne bougent pas dans leur front à 7 et les Lions qui n’ont plus de CB’s! Dans un monde parfait, la période des agents libres dans la NFL, c’est pour combler des trous, et le repêchage, pour repêcher le meilleur joueur disponible, qu’on trouvera bien le moyen de mettre à contribution à moyen terme. Les Lions se sont laissés très exposés à la tertiaire. Les Pats, depuis des années, négligent l’aspect pression sur le quart. Je sais que Andre Carter n’a toujours pas signé ailleurs et qu’il sera probablement de retour, je sais aussi qu’ils ont deux choix en fin de 1ere ronde et qu’il y a beaucoup de ce type de joueur qui y seront disponibles, mais un vétéran explosif, c’était nécessaire.

4) Robert Mathis et Dwight Freeney restent aux Colts. Mathis signe à long terme (36M $/4ans dont 15 M$ bonus) et il reste un an à Freeney, 14 M$ de salaire et 19 M$ contre le plafond. Les Colts sont en reconstruction. Avec ces deux joueurs en défense, ils auront la quoi 22e meilleure défense, et sans eux, la 28e? Ça change quoi? Chuck Pagano veut implanter la défensive qu’il utilisait avec les Ravens, un hybride 3-4 et 4-3, mais dans lequel il n’a pas vraiment de place pour deux de ces joueurs, qui sont très similaires et qui sont à leur mieux dans un 4-3 « wide – 9 ». Pendant ce temps-là, ils vont perdre l’opportunité de laisser du temps de jeu à d’autres joueurs qui pourront faire partie de l’avenir des Colts, je pense entre autres à Jerry Hughes, un premier choix en 2010 qui n’a rien fait jusqu’à maintenant. Et Freeney va bouder toute l’année.

5) Les Bengals qui se contentent de joueurs moyens (Jamaal Anderson, Derrick Harvey, Jason Allen, Reggie Nelson, Manny Lawson). Les Bengals avaient l’occasion en or cet hiver de gravir les échelons de la NFL. Des dizaines de millions sous le plafond, deux choix de 1ere ronde, l’opportunité était en or. Mais ils se sont contentés de signer des rejets des autres équipes (encore d’anciens premiers choix qui n’ont rien fait) et de resigner de leurs joueurs moyens aussi. Je serais tombé sur la tête s’ils avaient donné le magot à Mario Williams, mais imaginez leur défensive avec Finnegan et Leon Hall? Leur D-line avec Mathis ou Freeney ou Bunkley? Pour gagner dans la NFL, ça prend normalement une unité complètement dominante, et que les autres unités soient adéquates. Alors que les Steelers et les Ravens vieillissent et fléchissent, ils avaient une occasion en or de prendre le taureau par les cornes, ils ont manqué cette chance.

Vous remarquerez que je n’ai pas inclus les Bills ni dans l’une ni dans l’autre des catégories. Sur le terrain et sur le plan tactique, j’adore ce qu’ils ont fait. Mario Williams et Mark Anderson vont s’ajouter à Marcel Dareus, Kyle Williams et Chris Kelsey pour former un front défensif très talentueux, qui pourra faire en sorte que tout le reste de la défensive aura l’air pas mal meilleur, tertiaire qui n’était déjà pas mauvaise. Cela leur permet de concentrer leurs efforts au repêchage sur l’attaque. Ce qui me fait peur, c’est qu’ils ont surpayé, une petite prime « Buffalo », pour signer ces joueurs. Les gars qui veulent vraiment gagner vont-ils se fendre en huit en jouant 1- pour un club sommes tout moyen qui a végété depuis belle lurette et surtout 2- à Buffalo? J’ai juste peur que Williams s’asseoie sur son gros contrat en encaisse ses millions avec une production très ordinaire. Mais s’il se présente chaque dimanche, il pourrait y avoir l’impact qu’un Julius Peppers a eu avec Chicago, et pourrait faire en sorte que la D des Bills soit une des 7-8 meilleures de la ligue l’an prochain.

Qu’est-ce qui reste parmi les agents libres :

Quelques noms intéressants : Andre Carter, Cedric Benson, Sean Rogers, O.J. Atogwe, Dallas Clark, Aubreyo Franklin, Matt Roth, Vernon Carey, Visanthe Shiancoe, Tommy Harris, Justin Forsett, Keyaron Fox, Jerome Simpson…ce dernier a du talent, et vient de se sauver d’une peine de prison. Il sera probablement suspendu, mais comme 3e WR, on a déjà vu pire. Je prendrais Forsett dans mon club, Carter aussi s’il est remis de sa blessure, et sans doute Franklin aussi pour un 3-4. Carey sans trop d’argent garanti, peut être un RT ou un G, mais ne sera jamais plus un véritable atout.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :