Actualité 2012-13, Analyse, Prédictions

Classement des puissances: Les JAMBONS !!!


32 équipes, que j’ai réparti en 5 groupes. L’« élite » (6 équipes), les « aspirants » (7 équipes), les « moyens » (8 équipes), les « mauvais » (5 équipes) et enfin, les « jambons », c’est-à-dire les 6 équipes qui auront beaucoup de misère. Dans une série de 5 billets, vous trouverez les « JAMBONS » dans ce billet !

J’ai analysé le calendrier de chaque équipe en fonction justement de ces groupes, donc combien de matches l’équipe joue contre chacune des 5 catégories, évidemment, plus vous jouez contre des clubs des 2 derniers groupes et moins contre les 2 premiers groupes, plus ce sera facile de gagner des matches. Ce qui explique aussi pourquoi certaines équipes sont classées plus haut qu’une autre, mais avoir une prédiction de fiche avec moins de victoires.

Ne portez pas trop attention à qui est 16e vs 19e, mais plutôt à chacun des groupes… que voici :

Les jambons: Des équipes qui ont beaucoup de trous, en reconstruction, et pour qui un succès cette année serait d’approcher 8 victoires.

32) Cleveland (3-13, derniers): Quel dommage, ils ont gaspillé un premier choix sur Brandon Weeden, vont finir dernier, seront en position pour repêcher Matt Barkley ou quiconque d’autre sera le QB meilleur espoir disponible. Dans le fonds, c’est le choix qu’ils ont eu pour accepter de reculer de Julio Jones à Phil Taylor l’an dernier. Je ne crois pas en Weeden. Leur receveurs ont du talent (Little, Gordon), mais sont tous très inexpérimentés (Little était un RB au High School et n’a joué qu’un an à université, Gordon a été suspendu l’an dernier) et seront probablement, à l’apogée de leur carrière, de bons 2e WR. En défensive, les blessures à Phil Taylor, Chris Gocong et compagnie n’inspirent pas confiance non plus pour une unité qui avait déjà sa part de problèmes.  Pour ajouter à tout ça, ils ont un des calendrier les plus difficiles de la ligue (3e plus difficile selon moi), avec 6 matches intra-division difficiles, et seulement 3 matches contre d’autres jambons ou mauvais. Longue saison, suivi d’une purge dans le personnel de football.

31) Miami (4-12, derniers dans leur division): Les Dolphins ont la pire unité de receveurs de mémoire d’homme, et de nombreux autres trous. Ils changent de système défensif (geste que je n’ai pas compris avec le personnel qu’ils ont). L’échange de Vontae Davis est logique en ce sens, ils se serviront de cette saison pour progresser, mais ne gagneront rien. Le calendrier est  plus clément (5e plus facile selon moi), avec 3 matches contre d’autres jambons et 4 contre de mauvaises équipes, pourquoi je leur voit plus de victoires que Cleveland.

30) Oakland (5-11, derniers dans leur division): Je suis peut-être sévère après une saison de 8 victoires, mais les Raiders sont en reconstruction. Ils changent de système en attaque et en défense, avec en défensive une philosophie complètement différente, avec des joueurs qui ne sont pas nécessairement adaptés à ce style (beaucoup plus de zones). Leur duo de CB est le pire de la ligue. Ils n’ont pas ajouté de jeune talent cette hiver car ils n’avaient pas de choix au repêchage. Un club qui manque de profondeur, et qui n’a rien de spécial, et ils ont perdu peut-être leur meilleur joueur défensif, Kamerion Wimbley.

29) Indianapolis (5-11, dernier rang dans leur division): Je crois beaucoup en Andrew Luck, et j’adore le fait qu’ils aient ajouté pleins de jeune talent autour de lui pour grandir ensemble (Fleener, Allen, Hilton, Brazil) et gardé le vétéran Wayne pour donner l’exemple. Mais il faut se rendre à l’évidence, leur O-line est atroce, et leur défensive en général l’est encore plus. Il manque plusieurs pièces à Chuck Pagano en défensive. Ça va prendre du temps.

28) St.Louis (5-11, dernier rang de leur division): Ils étaient tellement mauvais, et n’ont pas impressionné personne en pré-saison. Les Rams ont un jeune quart qui doit progresser et un RB bien établi, mais une OL fragile et une unité de receveurs qui inspire très peu. En défensive, ils ajoutent beaucoup de talent avec Cortland Finnegan, Michael Brockers, Kendall Langford, deux jeunes CB’s via le repêchage, sans compter le progrès de Robert Quinn à sa 2e année, et sans oublier que l’an dernier ils ont du mettre 356 CB’s sur la liste des blessés. À suivre, je crois que Jeff Fisher va réussir à rende ce club respectable rapidement.

27) Minnesota (5-11, dernier rang de leur division): Les Vikings sont repartis dans le bon sens, mais ça va prendre un peu de temps. Si Matt Kalil est aussi bon qu’on le crois, leur OL sera solide, ce qui rend la vie plus facile à tout le monde. En attaque, il faudra du progrès de la part de Ponder (je suis septique), que Adrian Peterson revienne en santé (pratiquement surhumain), et qu’ils réussissent à mettre en valeur Percy Harvin (pourtant pas si compliqué)… ça fait beaucoup de « si ». En défense, c’est pire, avec l’exception de Jared Allen. S’ils n’étaient pas dans une division si difficile, il y aurait plus de lumière à la fin du tunnel.

Inévitablement une de ces équipes va me surprendre et finir l’année avec une fiche gagnante. C’est probablement les Rams qui ont la meilleure chance de le faire.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Semaine 1, qu’avons-nous appris : « Le Blitz NFL - 11 septembre 2012

  2. Pingback: Le Bulletin de mi-saison: Spécial Trio! « Le Blitz NFL - 31 octobre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :