Actualité 2012-13, Résumé de la semaine

Semaine 1, qu’avons-nous appris :


Dans l’ordre ou dans le désordre…nous avons appris lors de la première semaine que :

Je suis capable de suivre 5 games en même temps sur deux tv’s cote-à-côte avec la plus grosse en « picture in picture » pendant une heure ou deux, mais qu’après ça mon cerveau ne suit plus! Une chance, le match Browns/Eagles ne faisait pas partie de ceux-ci…quel désastre offensif.

Quand on suit plusieurs matches, on ne remarque pas trop les erreurs des arbitres de remplacements. Mais en regardant en entier le match Packers/49ers, c’était atroce. Jeu après jeu, il y avait des punitions étranges, des interprétations des règles qui faisaient froncer les sourcils, la ballon était placé au mauvais endroit, mais surtout, surtout, des punitions qui n’étaient pas appelées, particulièrement l’interférence contre les receveurs. Bon, ce sont deux équipes qui sont reconnues pour jouer la couverture très serrée, un peu trop, mais c’était pas beau. J’ai tendance à croire que ça s’est balancé pur et contre les deux équipes, mais ça changeait sans arrêt le rythme du match et des deux équipes, on a pas eu le match qu’on devait avoir entre ces deux équipes. Sur un seul jeu, j’ai vu 3 infractions non appelées contre le 49ers. Quelques jeux plus tard, ils ramassent le mouchoir sur le bloc dans le dos évident pendant le retour de Randall Cobb.

Les seuls qui étaient aussi perdus dans ce match que les arbitres, c’est la tertiaire des Packers, il y avait des trous béants partout, mais surtout en plein centre.

Parlant des Packers et des 49ers, les 49ers m’ont convaincu. Je doutais de la profondeur de leur tertiaire donc de leur capacité de leur défensive de contenir une attaque aérienne diversifiée, à preuve ce sont les 3e et 4e receveurs des Packers, Randall Cobb et James Jones, qui ont fait le plus de dommage. Mais ils ont tenu Rodgers et les Packers devant eux, et ont gagné les petites batailles. Impressionnant.

Les Packers ont développé la manie de lancer la bombe sur les situations de court gain (3e et 1, etc…). Quand ça marche, vous êtes un héros. Mais quand on manque notre coup 3 fois (les fois que j’ai compté, je me demande s’il n’y en a pas eu une 4e) comme hier, c’est trois fois qu’on redonne le ballon à l’autre équipe. Et quand la défensive est pas capable d’arrêter Alex Smith (Alex Smith!), ben, vous seriez mieux de vous contenter d’une passe de 4 verges sur 3e et 2. Quoique la fois qu’ils ont esseyé la passe de 4 verges, Jermichael Finley l’a eu entre le 8 et le 8 de son « 88 », et l’a échappée…

Bref, avec son cette manie de lancer la longue passe et sa défensive qui n’est pas capable de l’empêcher, Mike McCarthy va devoir faire du boulot pour réajuster le tir un peu avec cette équipe s’il veut encore figurer aussi haut dans mon classement des entraîneurs l’an prochain. En comptant la défaite à KC, la défaite face aux Giants puis celle-ci, ça commence à être une tendance, pas une anomalie.

Je vais devoir revoir ma prédiction des Broncos. Celle-ci était basée sur une période d’ajustement et de rodage de Peyton Manning. À en juger par ce que j’ai vu hier, ils sont déjà en forme comme si c’était novembre. Maintenant l’équipe à battre dans la AFC ouest.

Les Steelers ont beau dire qu’ils veulent courir plus, ils manquent clairement de talent dans le champ arrière. Il y avait des trous hier, et ni Isaac Redman, ni même Jonathan Dwyer (qui a eu de meilleurs statistiques) n’étaient capable d’en profiter.

J’espère que ceux qui disaient que l’absence de Sean Payton n’allait pas affecter les Saints, surtout en attaque, n’ont pas regardé le match d’hier. Je cherche un mot français pour « sloppy ». Une comédie d’erreurs, les Saints ne nous ont pas habitués à ça, surtout à la maison. Le score du match n’indique pas à quel point ils se sont fait déclasser.

Mike Shanahan (ou est-ce son fils) est encore capable de pondre un plan de match en attaque quand ils dispose d’un QB capable de l’exécuter. C’était beau à voir, un peu de l’attaque traditionnelle de Shanahan des belles années de John Elway ou de Steve Young, mélangée avec du « pistol » (formation mi-shotgun, mi-remise  directe du centre) et une série de courses du quart bien dessinées.

Reggie Wayne est loin d’être fini. Il a fait 3 catches extraordinaires en première demie. Andrew Luck? J’ai vu de belles choses, deux de ses interceptions ont été d’excellents jeux de la défensive, mais il a manqué la cible de très peu sur quelques autres passes.

Les Falcons sont capables d’opérer leur attaque sans caucus dans un environnement bruyant. Mais c’est plus facile à faire sans Tamba Hali et Brandon Flowers.

Les matchs pré-saison, il faut en prendre et en laisser. Mark Sanchez qui lance a des purs inconnus (ok, Stephen Hill, on le connait, mais qui s’attendait à 2 longs touchés cette semaine?) après la pré-saison qu’il a connu?

Les Bills sont ma plus grosse déception cette semaine, plus que les Saints.

Les Rams ont une tertiaire cette année. L’an passé, ils ont du mettre 456 CB’s sur la liste de blessés. Cette année, Janoris Jenkins et Cortland Finnegan sont venus jouer et c’est Matthew Stafford qui en a payé le prix hier. Celle de Finnegan était absolument formidable, Finnegan était homme à homme avec un autre receveur et a vu Stafford qui visait Megatron, et bang!, 6 points Rams.

Pas sur qu’il leur reste une OL par contre. Roger Saffold est un LT très moyen, mais voilà qu’il sort sur une civière avec une blessure au cou/dos. Scott Wells était l’acquisition sur le marché des agents libres qui allait rendre tout le monde autour meilleur. Voilà qu’il est sur le IR et va manquer le reste de l’année. Le reste de leur OL est pleine de gars qui ne devraient pas jouer dans la NFL.

Il faudra peut-être prendre les Bucs au sérieux. Les Panthers, Cam Newton et trois multimillionnaires (ok, Stewart ne jouait pas, 2 d’abord) dans le champ arrière, n’ont pas réussi à implanter leur attaque au sol. Ce n’est pas la même défensive avec Gerald McCoy en forme.

Les Ravens et les Bengals jouent au football comme c’est fait pour être joué. Je ne sais si c’est le son de ESPN (tellement meilleur que les autres réseaux), mais ça frappe dur! Et Ray Lewis est partout.

On le savait déjà, mais ce sera une très longue saison pour Ryan Tannehill et pour Brandon Weeden. Ou peut-être pas. 2-3 autres performances pathétiques à ce point, et les Browns n’auront pas d’autre choix que de revenir a Colt McCoy…en attendant Matt Barkley.

Twitter pendant un match, c’est une vraie drogue.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :