Actualité 2012-13, Analyse, Prédictions

Du Muscle à SF, controverse à Vegas, et quoi regarder cette semaine, semaine 7.


Quel contraste jeudi soir de passer du duel physique de Seattle-San Fran au match Oregon-Arizona St où on avait l’impression de regarder une game de Xbox tellement ça opérait en attaque. Des fois, un match a bas pointage est présenté comme un duel défensif, alors que c’est réellement un manque d’exécution en attaque (le premier qui me vient en tête était le match Eagles-Browns à la première semaine, et la plupart des matches des Rams cette année). Mais jeudi, surtout en 2e demie, c’était vraiment du beau football. Deux défensives coriaces qui jouaient du jeu extrêmement physique, et deux attaques qui se sont entêtées à courir, stratégie qui s’est avérée la bonne parce que, avec seulement 3 jours de repos, les deux DL ont manqué de gaz vers la fin du 3e quart, et ces deux bonnes lignes offensives physiques en ont profité. Oui, c’est un peu frustrant de voir les 49ers courir sur 3e et 12, mais ils ont joué le match en décidant que le très agressif « nickel package » des Seahawks ne les battrait pas, avec comme résultat qu’on a presque pas vu Bruce Irvin sur le terrain. Ils ont aussi décidé que Alex Smith ne les battrait pas, même s’il a esseyé de son mieux sur son interception dans la zone des buts.

Pour ceux qui ont manqué la fin du match, Jim Harbaugh a encore démontré qu’il est un excellent « gérant de match », même si sa décision aura chambardé Vegas au complet. Je m’explique : les Niners étaient favoris par 7.5, ils mènent 13 à 6 avec environ 40 secondes à jouer. Les Seahawks ont un 4e essai et 16 de mémoire, très près de leur zone des buts, et n’ont plus de temps morts. La passe est complétée, très proche du premier jeu, mais en toute apparence trop courte. Sur le jeu, une pénalité pour bloc illégal est appelée dans la zone des buts (c’était un très mauvais call de l’arbitre, mais repassons), ce qui est un touché de sûreté, 15-6 Niners. Mais Harbaugh pense vite et demande une mesure des chaîneurs pour s’assurer que ce n’est pas un premier jeu et décline la pénalité, enlevant les deux points au tableau. 1er jeu, 49ers, un genou au sol et le match est terminé. C’est qu’il sait que l’alternative, c’est un touché de sûreté, et que les Seahawks peuvent faire un botté court après. Même s’ils le recouvrent, les chances qu’ils fassent 9 points en 30 secondes dans temps morts sont ridiculement faibles, mais pourquoi courir le risque, et surtout risquer des blessures sur le botté court et sur les jeux qui s’en suivent? C’est un réglement qui a changé il y a quelques années, fut un temps dans la NFL ou après un touché de sûreté, il était interdit de faire un botté court. J’ai aussi entendu ou lu que Harbaugh courrait un risque que la mesure des chaîneurs donne un premier jeu après qu’il ait décliné la pénalité, mais en pratique si ça arrive il a l’occasion de changer d’idée.

Alors les Niners ont gagné par 6 plutôt que par 8, par le fait même n’ont pas couvert le spread. Harbaugh s’en fout peut-être, mais selon ce que j’ai vu sur twitter, c’est 75 millions de $ qui a changé de mains à cause de ça, sans compter tous les pools de 10$ de bureau en Amérique du nord qui ne sont pas là-dedans. Ouch!

Quoi regarder ce week-end :

La fierté des Ravens en défense, face à une attaque au sol normalement dominante qui a été contenue la semaine passée. Souvent, quand une équipe bien coachée connait des difficulté dans une facette du jeu, ils passent la semaine dessus et sortent fort, quasiment en compensant. Les Ravens se sont fait piler dessus au sol chacune des deux dernières semaines, et voilà que Ray Lewis est blessé, tout comme Ladarius Webb (le fait d’avoir un CB de son calibre aide la défensive contre la course, ça permet de jouer à 8 dans la boîte et de le laisser seul avec son homme), et que Haloti Ngata est amoché…contre la meilleure attaque au sol de la ligue, les Texans. Je m’attend à ce qu’ils pigent dans le livre des Packers de dimanche soir : maintenir position sur les rebords tout en forcant le jeu à l’intérieur, et ne pas tenter de pénétrer trop au niveau de l’intérieur de la DL. Plus facile à dire qu’à faire. J’ai lu plusieurs observateurs qui disent que les Ravens seraient peut-être meilleurs sans Lewis. Je n’en crois pas un mot. Oui, sur le terrain, il est l’ombre du joueur dominant qu’il a déjà été. Mais tout le monde est à la bonne place, on voit rarement les Ravens commettre une erreur mentale ou une responsabilité manquée, il y est sûrement pour beaucoup.

Il sera également intéressant de voir la jeune défensive des Rams, à la maison, contre l’attaque des Packers. Les Rams sont 3-0 à la maison, mais n’ont pas encore affronté une attaque explosive comme celle menée par Aaron Rodgers. Les stats de Rodgers dans les stades couverts sont éloquentes. Par contre, on se souvient de quoi Rodgers et sa bande ont eu l’air la dernière fois qu’ils ont affronté une jeune défensive avec deux ailiers menaçants et une tertiaire physique, celle des Seahawks. Est-ce que Robert Quinn et Chris Long vont avoir le meilleur sur Marshall Newhouse ou sur Bryan Bulaga? Ces derniers ont très bien fait contre Brooks Reed et Connor Barwin la semaine passée. Est-ce que Cortland Finnegan, Janoris Jenkins et Trumaine Johnson  vont être capable de rester « dans les shorts » de Jordy Nelson, James Jones et Randall Cobb? Par contre, quand les Rams auront le ballon, ce sera le temps de mettre la télé à un autre match…

Les Redskins ont battu les Giants deux fois l’année passée, avec Rex Grossman comme quart. Comment expliquez-vous cela? Je n’en ai aucune idée. Alors sont-ils capables d’aller gagner à East Rutherford? La réalité redise probablement en la capacité des Skins de couvrir les receveurs des Giants et surtout de mettre de la pression, eux qui avaient eu beaucoup de misère contre la passe avant de contenir Christian Ponder la semaine passée.

Je vais aussi garder un œil sur la défensive des Saints. Lorsqu’il était avec les Giants, Steve Spagnuolo a mis une demi-saison avant d’implanter son système de jeux, et son unité est passée de atroce à dominante en quelques semaines. Le niveau de talent brut à sa disposition ne se compare pas, mais est-ce que la semaine de congé aura permis aux Saints de faire le ménage dans leur coordination et leur cohésion en défensive?

Enfin, dimanche soir, je regarde si la ligne offensive rapiécée des Steelers tient le coup contre la solide et sous-évaluée DL des Bengals. Je regarde aussi la sélection de jeu des Bengals. Ils sont plutôt conservateurs et essaient d’implanter une attaque au sol, mais ce n’est pas la façon de battre les Steelers. Surtout qu’ils ont A.J. Green et que Ike Taylor connaît un début de saison à oublier.

Bonne semaine!

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :