Actualité 2012-13, Analyse

Analyse du Black Monday et des équipes qui doivent faire des changements.


Le lundi qui suit la fin de la saison est toujours assez fatal dans la NFL, ce qui est un peu triste cette année comme c’était le 31 décembre. 7 entraîneurs-chefs et 5 directeurs-généraux ont perdu leur poste.black-monday-nfl D’autres suivront peut-être, entres autres les entraîneurs-chefs à Jacksonville et à Carolina qui sont en limbo le temps qu’on y embauche un DG, et l’inverse est vrai à KC pour Scott Pioli, s’ils mettent la main sur un entraîneur-chef qui tient à garder la main-mise sur les décisions de personnel, Pioli pourrait partir.
C’est pas juste 12 jobs, mais il faut multiplier par 10 ou 15 quand on inclus tous les assistants entraîneurs (la très grande majorité sautent avece coach en chef) , dépisteurs (le nouveau GM en change la plupart après le repêchage) et autres, c’est une centaine de familles qui ont compris hier qu’ils devraient mettre leur maison à vendre.

La journée d’hier a été particulièrement sanglante, plus qu’à l’habitude. C’est peut-être lié au fait que trois coachs qui avaient le bénéfice du temps derrière eux se sont accrochés l’an dernier (Reid, Turner et Lovie Smith).

J’ai déjà fait un billet il y a un mois sur les candidats potentiels. Un autre nom qui est déjà chaud est celui de Dirk Koetter, coordonateur offensif des Falcons cette année, qui occupait le même poste avec les Jaguars, et qui a déjà été entraîneur-chef dans les rangs universitaires.

Je ne m’attarderai pas trop sur Norv Turner. Quand il a été nommé, les Chargers n’avaient pas trop le choix (Marty Schottenheimer était parti après que tous les autres candidats aient été embauchés) et il a quand même bien réussi à ses premières saisons. Mais il aurait dû partir il y a 2 ans.

Reid-Vick-Eagles-2012Quand à Andy Reid, c’est quand Joe Banner et Tom Heckert ont quitté dans les dernières années que Reid a changé. Les Eagles étaient disciplinés, se tenaient à leur ligne de conduite et faisaient, sans être le choix populaire, les choix qu’ils devaient faire pour demeurer une solide formation. On dirait que Reid a senti que son temps achevait, et s’est mis à « swinger » pour la clôture, question de tout gagner ou de tout perdre avant de partir. Des décisions spectaculaires mais qui ont complètement détruit l’identité de cette équipe. L’embauche comme adjoints de Jim Washburn et de Howard Mudd, des gourous à leurs positions mais qui ont tenté d’imposer leur recette sans s’adapter, est un exemple. Les signatures d’agents libres comme Nnamdi, Vince Young ou Cullen Jenkins, en est un autre. Enfin, après avoir opéré un « west coast offense » au plus traditionnel sens pendant des années avec succès, il a tenté de modifier son approche à l’attaque pour s’adapter à Michael Vick, ce qui s’est retourné contre lui.

Je pense qu’il va retomber sur ses pattes assez rapidement. On sait que Reid est un coach très intense, qui a sacrifié sa vie personnelle (les histoires des frasques criminelles de ses fils sont tristes et bien documentées) pour sa carrière. Une ou deux saisons de repos lui feraient du bien, mais ce genre de gars-là vire fou s’il reste chez lui.

Si Reid ne se replace pas dans les 6 autres jobs ouverts, cela libère aussi quelques entraîneurs-vedette qui faisaient partie de son groupe d’adjoints, qui pourront apporter de l’expérience (Marty Morninweg, Todd Bowles) au personnel d’entraîneur d’un jeune coach ailleurs.

Lovie-Smith-Chicago-BearsJ’ai été surpris et déçus du départ de Lovie Smith de Chicago. Ce sera tout un changement de cap pour les Bears, la fin d’une époque. Dans un sens, c’est peut-être une bonne chose, un gars comme Smith aurait peut-être voulu garder les Urlacher, Briggs et compagnie une saison de trop, mais sa défensive a encore été cette année la plus dominante de la ligue, et du changement radical en attaque, et bien, une art du problème vient des 3 systèmes offensifs en 4 ans, ce qui a causé pas mal d’instabilité. Je ne vois pas qui Phil Emery a en tête, mais ils vont d’après moi devoir faire un ou deux pas en arrière avant de faire un pas en avant avec l’attaque, et quand ce sera fait Urlacher, Briggs, Tillman et même Peppers ne seront plus les mêmes. Si j’étais les Bills, je sauterais sur l’occasion d’embaucher Smith, s’il veut bien y aller. La même chose que pour Reid vaut ici, il y a dans ce groupe d’entraîneurs plusieurs personnes intéressantes pour le reste de la ligue, dont Rod Marinelli comme coordonnateur défensif ou coach de DL, et Mike Tice comme coach de OL.

CardinalsKen Whisenhunt est l’autre coach congédié hier qui a amené son équipe au Super Bowl, mais qui a peu de succès depuis. En fait, il n’a jamais réussi à remplacer Kurt Warner, même s’ils ont payé très cher, en compensation d’échange et en argent, pour Kevin Kolb. Je comprends que Kolb a été blessé, mais même quand il jouait il a été peu efficace, alors que les Cards auraient pu choisir de repêcher un quart, quand on voit tous les jeunes quarts repêchés depuis depuis deux ans qui ont du succès. Et les autres qu’il a identifié, avec Rod Graves, n’ont pas été à la hauteur, ou encore ils n’ont pas réussi à les développer (John Skelton, Max Hall, Ryan Lindley, etc…).

Romeo Crennel à KC a prouvé encore une fois qu’il n’a aucune idée de comment occuper les deux postes en même temps. Il fera un excellent DC ailleurs, s’il veut encore coacher (il a 65 ans).

Chan_Gailey-billsChan Gailey a réussi à rapiécer la OL des Bills et à générer un peu d’attaque malgré le manque de talent qu’il avait à sa disposition au début, mais on dirait que cette année, c’est l’inverse, le manque d’utilisation de C.J. Spiller lui a donné l’air d’un gars entêté à faire triompher son système sur les attributs des joueurs à sa disposition. Mais ultimement, c’est d’avoir confié sa défensive à Dave Wannstedt sa défensive, et énormément de talent, qui l’a coulé. On aurait dit que les Bills avaient le livre de jeux défensif de « Madden 1993 ». Désolé, mais dans la NFL d’aujourd’hui, même avec Mario Williams et Marcel Dareus, si l’autre équipe sait ce qui s’en vient, vous êtes cuits.

BrownsQuant à Pat Shurmur, le changement de propriétaire a fait en sorte qu’il allait sauter de toutes façons. C’est difficile de l’évaluer, est-ce qu’il a eu son mot à dire dans la direction que les Browns ont pris, d’échanger Julio Jones et de ne pas s’avancer pour RGIII? La franchise serait tellement dans une autre position aujourd’hui! Est-ce son manque de compétence et d’innovation qui rend l’attaque des Browns aussi prévisible, ou est-ce que le fait qu’il devait l’opérer avec tellement de jeunes joueurs qu’il n’a pas réussi à implanter son propre système? Bref, il a été placé dans une drôle de position, mais on ne peut pas dire qu’il a profité de l’opportunité pour faire sa marque.

jon grudenDe toutes ces jobs, évidemment l’équipe la plus talentueuse est celle des Bears, puisqu’ils viennent de gagner 10 matchs malgré quelques blessures. C’est aussi celle qui viendra avec les plus grandes attentes. J’y verrai tellement un Jon Gruden, qui garderait intact le système défensif et qui pourrait probablement convaincre Marinelli de rester avec lui. L’autre bonne nouvelle, c’est qu’ils ont, contrairement à presque tous les autres, un QB en place. La mauvaise, c’est que c’est Jay Cutler et sa baboune de perdant. À la blague, je rirais bien de voir Josh McDaniels se faire offrir la job😉

Juste derrière se trouvent les Chargers, qui ont eu aussi en place un Philip Rivers, et plusieurs jeunes éléments intéressants mais sous développés et sous exploités en défensive. Les attentes y sont aussi élevées.

Pour toutes les autres formations, le poste de quart est un trou noir. Et malheureusement, on annonce pas de Andrew Luck dans le repêchage de cette année et le marché des agents libres ne sera guère plus alléchant. Des jobs intrigantes sont celles des Chiefs et des Bills. (Oui, je sais, je suis encore victime de mon nuage, moi qui voyait ces deux équipes faire les séries en début d’année). Je crois sincèrement qu’un entraîneur imaginatif et compétent en défense peut faire des Bills un unité dominante, style top 5. Mais il faudra continuer de manufacturer des verges et points avec des mirages en attaque, là ou il manque un QB, un receveur et deux joueurs de OL. C’est encore plus vrai chez les Chiefs, avec un Qb décent ils ont une équipe pas mal complète, quoi que sans Dwayne Bowe (qui est agent libre) leur groupe de receveurs est peu inspirant.

Les Cards et les Browns ont de défensives capables de gagner tout de suite. À Cleveland, la nouvelle direction n’est pas mariée à Brandon Weedon, qui est un échec. Tout nouveau quart y sera entouré de beaucoup de jeunes joueurs, dont Trent Richardson mais leur jeune groupe de receveur m’inspire peu. à force d’accumuler plein de receveurs #2 depuis des années, les Browns se retrouvent avec pas grand-chose à la position, à moins que Josh Gordon ne suive une courbe de développement fort différente de celle de Brian Robiskie, Mohameed Massaquoi, Greg Little et les autres. En Arizona, le groupe de receveurs peut être dominant, mais la ligne offensive est atroce, ce qui rend difficile le développement d’un quart.

EaglesRestent les Eagles. Les attentes seront élevées. Les fans souhaitent le départ de Reid depuis tellement longtemps qu’ils vont mettre beaucoup de pression. Mais cette équipe doit se retrouver une identité, ce qui va prendre du temps. Il y a des pièces intéressantes sur la DL, dans le champ arrière et au niveau des receveurs, mais même si j’aime bien LeSean McCoy, c’est un porteur qui doit être utilisé dans l’espace, en complément d’une attaque aérienne efficace. Est-ce qu’on donne une saison à Nick Foles pour montrer ce qu’il peut faire? Ce serait probablement faire du sur-place. Bref, ce job là ne m’intéresse pas dutout.

Le sort de Ron Rivera et de Mike Mularkey est encore indéterminé. Lier sa destiné professionnelle à celle de Cam Newton peu sembler une bonne idée, mais je n’ai toujours pas confiance que ce jeune homme va faire les efforts nécessaires pour être un gagnant dans cette ligue. Du côté des Jaguars, avec un propriétaire qui veut s’embarrasser de Tim Tebow, je ne veux pas cette job là non plus. Je suis très intéressé de voir si un Mike McCoy, qui a réussi à gagner avec Tebow à Denver, acceptera de se présenter à un interview si le poste devient vacant. Même chose pour Josh McDaniels.

Les Jets ont enfin mis un terme au calvaire de Mike Tannenbaum comme DG, mais fait le bon choix de garder Rex Ryan. Le gars peut coacher. Mais il lui faudra un DG qui a la personnalité et les coudées franches pour lui tenir tête. Ils sont pris avec le contrat de Mark Sanchez, et un manque flagrant de talent en attaque, mais pourront compter sur le retour de Darelle Revis et de Santonio Holmes, deux joueurs d’impact.

Les Titans ont choisi de garder Mike Munchak. Dans le fonds, il a fait un relativement bon travail avec les cartes qui lui sont brassées : cette organisation a fait son lit avec Chris Johnson, qui est peu fiable mais spectaculaire, et avec Jake Locker, qui est un athlète pris à esseyer de veneir un QB, ce qu’il ne sera probablement jamais capable de faire.

Les Raiders semblent commis à Dennis Allen, même si ce qui est supposé être sa force, la défensive, a été atroce. Mais regardez ce qu’il avait à sa disposition comme tertiaire, difficile de faire quoi que ce soit avec ce groupe de rejets des autres équipes. Donc ils font des changements en attaque, en fait on savait dès l’an dernier que l’embauche de Greg Knapp serait un échec, son attaque au sol basé sur la zone n’étant pas faite pour maximiser les talents de Darren McFadden, leur principale menace offensive.

Parmi les autres équipes éliminées, je salue les progrès faits par les Dolphins, les Rams et les Bucs avec leurs nouveaux coachs. Les deux premiers, particulièrement, seront à surveiller dès l’an prochain. Pour Greg Schiano, ce sera une saison charnière : s’ils progressent, il aura du succès. Sinon, c’est que son approche ne marche pas dans la NFL, et pourrait sauter dès l’an prochain par une organisation qui a investi pas mal de $$$ dans son alignement.

giants-cowboys-2012-recapCe qui m’amène aux Cowboys et aux Lions. La débâcle de Tony Romo sur la place publique dimanche soir ne peut pas rester sans conséquence. C’est quoi, la 5e ou 6 fois qu’il fait ça? Romo est un bon quart, un des 10-12 meilleurs de la ligue, mais a prouvé une fois de plus qu’il ne peut pas vivre avec la pression d’être le QB des Cowboys. Il est vrai que les Cowboys n’auraient définitivement pas été 8-8 sans lui. Mais l’objectif, c’est d’être 8-8, ou d’espérer être 13-3 à un moment donné et gagner le gros match? Il a 33 ans. Il reste un an à son contrat. C’est dangereux de la garder, sans lui donner de prolongation de contrat (imaginez le cirque médiatique toute la saison). Le reste du noyeau de l’équipe, surtout en attaque, est jeune : Dez Bryant, DeMarco Murray, Tyron Smith. Alors je crois que le temps est venu de passer à autre chose, de donner espoir à leur partisans, pas pour 2013 mais pour plus tard. Avec le 18e choix cette année, les Cowboys seront probablement bien placés pour choisir le jeune quart de leur choix, à développer avec Bryant et compagnie. Romo vaudra quelquechose sur le marché des échanges avec un club qui souhaite de la respectabilité à cette position, comme les Cards, Chiefs ou Bills, et sera probablement beaucoup plus productif avec une franchise moins sous les projecteurs, avec moins de pression.

Jim-Schwartz-LionsQuant aux Lions, Jim Schwartz est protégé par la prolongation de contrat qu’il a savamment accepté cet été. Mais il faut que ça change. En bon Québécois, c’est une équipe de « bocheux », indisciplinée sur le terrain comme hors du terrain. Ils doivent changer la culture, ce qui ne sera pas facile. Embaucher plusieurs vétérans qui vont montrer le droit chemin. Laisser partir quelques pommes pourries, même talentueuses, pour passer le message. Renforcer le groupe d’adjoints et rajeunir le coordonnateur défensif.

Sur ce, je vous remercie de vous être rendus à la fin de ce long billet, et de m’avoir lu toute l’année. C’est toujours un plaisir de lire vos commentaires et d’interagir avec vous. Je vous encourage à nous suivre sur twitter @lemaraudeurNFL pour mes réactions en direct sur les embauches à venir et les autres changements,de même que les matches de séries.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :