Actualité 2012-13, Analyse, Super Bowl

Les X’s et O’s à regarder en ce Wild Card week-end!


D’abord, je vous invite à visiter la « page suivante » pour voir mes prédictions jusqu’au Superbowl, de concert avec mes confrères blogueurs sur Le Blitz NFL. Bien que je sois très à l’aise avec mes choix dans la AFC, dans la NFC c’est pratiquement du pile ou face, je pense que les Falcons, 49ers, Packers et Seahawks ont tous des chances à peu près égales d’atteindre le match ultime, et que les Redskins et Vikings, bien que je serais surpris, ont aussi des chances.NFL-wildcard-field Malgré le fait que j’ai peu d’espoir que les matchs de cette fin de semaine mettent aux prises un futur participant au Superbowl de la AFC, le spectacle offert et les histoires qui les entourent valent la peine de passer des heures devant le petit écran ce week-end, encore une fois😉

Normalement je ne fais pas mes prédictions, mais plutôt je vous pointe les éléments à regarder pendant le match qui vont le décider. Les voici :

BengalsCincinnati @ Houston : La défensive des Texans traîne de la patte aussi depuis la moitié de la saison, et Jonathan Joseph n’est plus lui-même depuis une blessure à la cuisse. En santé, il est un de ceux qui peuvent contenir A.J. Green, mais pas dans son état actuel, je met donc mon argent sur Green. Et avec le retour de Andrew Hawkins, l’arsenal de receveurs des Bengals sera mieux garni que dans les dernières semaines. Même Andy Dalton, qui est constamment surévalué par la presse, est capable de trouver les trous dans la tertiaire des Texans, et j’ai confiance que leur OL, sous-évaluée quant à elle, soit capable de lui laisser le temps de le faire. J.J. Watt aura ses chances, mais devra souvent affronter deux bloqueurs, alors il faudra qu’un de Brooks Reed ou de Connor Barwin ou Whitney Mercilus réussisse à gagner un-contre-un contre Andrew Whitworth et Andre Smith, un des meilleurs duos de OT de la NFL. À mon avis c’est là que va se jouer ce match.Texans

De l’autre côté du ballon, Arian Foster est très talentueux mais ses 351 portées jouent contre lui. Il semble avoir perdu de son explosivité et de sa mobilité, ce dont il aurait bien besoin contre les Bengals. Le côté droit de la OL des Texans a été chancellant toute l’année, et ils devront composer avec Carlos Dunlap et le solide duo de DT des Bengals, Domata Peko et Geno Atkins. Attendez-vous à voir encore les Texans courir à leur gauche de façon prédominante.

Et si jamais les Bengals causent la surprise, nous serons peut-être surpris nous aussi de voir que la job de Gary Kubiak est remise en question.

VikingsMinnesota @ GB : Ce qui est un peu comique ici, c’est que le match ayant lieu à Green Bay devrait avantager les Packers. Mais les Vikings sont bâtis pour jouer au Lambeau Field en janvier, et les Packers pour jouer dans un stade couvert sur le gazon artificiel, c’est le monde à l’envers. Ils annoncent environ -5 degrés celcius pour le match sans neige ni vent, alors ça ne devrait pas avoir un trop gros impact, sauf peut-être sur les botteurs.

Pendant le match de la semaine passée, les Packers, déjà privés de Randall Cobb, ont perdu Jordy Nelson et Jarrett Boykin, utilisé pour le remplacer. Au même moment, les Vikings perdaient aussi deux DB’s, et se retrouvaient pas mal minces pour s’arrimer aux formations ouvertes des Packers, mais ceux-ci n’avaient tout simplement plus les 4WR’s nécessaires pour l’exploiter. On a vu Nelson revenir sur le terrain mais seulement proche des buts, pour courir des tracés courts. Semblerait que tous les receveurs des Packers sont en santé cette semaine, alors ils vont utiliser leurs formations ouvertes à 3 et 4 WR pour tester la profondeur de la tertiaire des Vikings. Quand vous voyez ces formations, trouvez Marcus Sherels, le #35, et vous verrez là où Rodgers veut lancer le ballon. La façon de limiter ces formations, c’est de mettre de la pression. On a peu vu Jared Allen la semaine passée, peut-être vont-ils le changer de côté de temps en temps pour mettre en boîte Don Barclay, la recrue non-repêchée que les Packers sont forcés de faire jouer comme RT. Allen devra être à son meilleur, sinon les Packers vont marquer encore plus que 30 points.Packers

De l’autre côté, la grande question c’est comment les Packers arrêtent Adrian Peterson. Normalement, les Packers aiment bien forcer les autres équipes à courir en jouant leur « nickel » (2 DL, 4 LB et 5 DB), même contre des formations normales. Mais contre les Vikings, ce faisant ils se retrouvent trop souvent avec un DB qui essaie de plaquer AP, ce qui est courir après le trouble. Ils vont donc jouer plus avec 3 DL, et pour espérer réussir ils devront garder leurs gars frais et dispos, mais aussi réchauffés. Jerel Worthy, choix de 2e ronde, ne sera pas du match, mais ils pourront compter sur le retour de C.J. Wilson, qui est meilleur contre la course que contre la passe, et sur un B.J. Raji qui a joué un de ses sinon son meilleur match de la saison la semaine passée.

Le match pourrait aussi se décider sur les botteurs. Blair Walsh, 35 en 38, vs Mason Crosby, 21 en 33? Ne sautez pas aux conclusions. Walsh est une recrue, un gars de la Georgie qui n’a jamais joué dans le froid. Crosby a ses faiblesses et connu une saison difficile, mais par temps froid avec un ballon gelé, ses preuves sont faites.

Ultimement, Aaron Rodgers est le seul quart de la NFC qui a déjà gagné un match de séries, et est le quart avec les meilleures statistiques en séries dans l’histoire de la ligue. Facteur non-négligeable!

ColtsColts @ Ravens: Les X’s et O’s auront peu à voir avec ce match. Les émotions de la retraite de Ray Lewis, à la maison, les émotions du retour de Chuck Pagano. Les fans de la ville de Baltimore qui détestent les Colts depuis qu’ils les ont quitté en pleine nuit. Wow…Mais si les X’s et les O’s ont un impact, ils favorisent fortement les Ravens. Les Colts, en attaque, sont un « one-trick-pony », qui vivent de la longue passe. Monsieur Luck, veuillez faire connaissance de Monsieur Reed, Ed de son prénom. Peut-être le plus gros impact de Chuck Pagano sera de connaître la défense des Ravens, qu’il supervisait l’an dernier, autant au niveau des forces et faiblesses de chaque joueur, qu’au niveau tactique. En défense, les Colts ont les mêmes problèmes que depuis toujours à stopper la course, et les Ravens vont en profiter. L’attaque sans caucus des Ravens, qui fonctionne mieux à domicile, pourra également mettre en évidence le manque de profondeur de la DL des Colts et exploiter certains duels fortement à leur avantage en empêchant, si jamais un de ces duels se présente, les Colts de substituer.Ravens

Un mot sur Ray Lewis. C’est sans contredit un des 10 meilleurs joueurs que j’ai eu le plaisir de regarder depuis plus de 25 ans. C’est un des 4-5 meilleurs joueurs de sa génération, un leader sans pair et un compétiteur au plus haut degré. Je salue sa sagesse de partir avant d’avoir trop décliné en performance. Mais j’ai un peu de misère à le voir élevé sur un piedestal comme si c’était un homme modèle. Le gars a été aquitté d’un double meurtre faute de preuve, et est le père de 6 enfants…avec 4 mères différentes sans trop d’engagement à long terme mettons. Bon, fin de la parenthèse, je reviens aux X’s et O’s…

SeahawksSeattle @ Washington: D’abord, les Seahawks sont bien meilleurs à la maison, et depuis plusieurs années plutôt ordinaires sur la route. Mais les Redskins sont aussi une des équipes qui profite le moins de leur avantage du terrain…cette année ils ont la même fiche de 5-3 sur la route qu’à la maison, et l’an dernier ils ont été meilleurs sur la route. Donc l’effet net, c’est quoi?

On parle beaucoup des deux jeunes quarts, et, bien qu’il est évident que c’est par leurs attaques au sol respectives que ces deux équipes établissent le tempo d’un match. L’attaque de Seattle passe par Marshawn Llynch, et cette année ils ont diversifié leurs stratégies de blocs sur les courses, pour faire moins de zone et plus homme à homme, avec plus de mouvement (trap) sur la OL. Wilson est un complément à Llynch, et j’ai bien peur que London Fletcher et compagnie auront leur part de problème face à cette attaque physique.Redskins

De l’autre côté, il faudra que les Hawks s’adaptent au style inhabituel des Redskins. Afred Morris a connu toute une saison grâce au « zone read » des Redskins, qui force les autres équipes à rester honnêtes au niveau de la poursuite (avec la menace de « bootleg » de RGIII dans l’autre direction) ce qui ouvre des brèches à l’intérieur. Ce qui sera intéressant sera de voir si les Redskins vont esseyer de forcer les Seahawks à défendre la course à partir de leur « nickel », ce que plusiueurs équipes ont tenté cette année avec un succès mitigé: quand Seattle font face à des formations ouvertes avec plusieurs recevers, en plus de remplacer un LB par un 3e CB, ils ont tendance à retirer Red Bryant (un monstre contre la course) et à insérer Bruce Irvin, excellent pour mettre de la pression mais beaucoup trop léger pour affronter un RT en pleine face sur la course. Si les Redskins réussissent à courir à partir de formations ;a 3 et 4 receveurs, ils vont forcer Irvin à rester sur le banc. Et il le faudra car la tertiaire de Seattle est très solide, et les Redskins n’ont pas les athlètes, outre peut-être Pierre Garçon, pour la surpasser sans cet avantage tactique.

C’est d’ailleurs au niveau de la tertiaire que les similitudes entre les deux équipes s’arrêtent. La défensive contre la passe de Washington, par manque de pression et par manque de talent dans la tertiaire, n’arrive pas à la cheville de celle des Seahawks. C’est donc un défi pas mal plus facile pour Russell Wilson que pour RGIII.

Bonne fin de semaine de football!

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :