Actualité 2013-14, Analyse

Classement Saison Morte: Les quarts-arrières!


Quelle saison…mais aussitôt terminée, on peut commencer à penser à l’an prochain. J’ai plein d’idées de billets pour la saison morte alors ne restez pas trop loin! Le Blitz NFL a déjà débuté sa couverture avec les agents libres à surveiller ainsi que quelques dossiers à suivre durant cette entre-saison…

Dans les prochaines semaines on regardera ensemble certaines équipes qui ont des choix cruciaux à faire et vers qui ils devraient se tourner. Je vais aussi vous parler de mon plan de base pour bâtir une équipe, i.e. si j’étais nommé dg demain matin je m’y prendrais comment. Ensuite, on reviendra sur les signatures d’agents libres et on prépare le repêchage. Ça nous laissera cet été le temps de faire quelques billets de «Football 201 », j’ai entres autres l’intention de vous décrire la différence de personnel requis pour jouer un 3-4 vs un 4-3 en défensive, vous parler de l’offensive de Chip Kelly, et quelques autres. Si vous avez des suggestions, ne vous gênez pas pour m’en faire part.top-qb-brees-manning-rodgers-brady-nfl

Pour aujourd’hui, toute l’histoire de « est-ce que Joe Flacco est un quart élite? » m’a fait réfléchir. Voici donc mon controversé classement des quarts-arrières présentement dans la NFL : je ne suis basé que sur la qualité de leur jeu cette année, et non pas sur qui je prendrais demain pour les prochaines années (ou même l’an prochain), mais sur si j’avais à rejouer la saison 2012. Je vous avise aussi que je ne regarde que très peu les statistiques. Elles sont tellement influencées par les situations de jeu (à force de tirer de l’arrière et de faire face à des « prevent defenses » à chaque semaine, Carson Palmer a fini 10e pour les verges et 15e pour les touchés. Si quelqu’un pense qu’il est un top 10/15 QB dans cette ligue, il ferait mieux de ne pas lire le reste de ce billet…).

Je m’attends à me faire tirer des tomates. Je sais…

aaron-rodgers#1 Aaron Rodgers, GB. Jusqu’à ce qu’un des jeunes le surpasse, il demeure le quart le plus complet de la ligue. Avec une ligne offensive rapiécée, aucune attaque au sol, et un groupe de receveurs talentueux mais qui a grandement manqué de continuité cette année, il performe toujours à un si haut niveau. Regardez les matches, il tient son attaque (et son équipe) à bout de bras. Intelligent, précis, au bras puissant, mobile et ne lançeant vraiment pas beaucoup d’interceptions, a part le fait qu’il tient parfois le ballon un peu trop longtemps ce qui cause des sacs, difficile de lui trouver un défaut.

TBrady#2 Tom Brady, NE. Lui aussi est très cérébral et découpe les défensives adverses avec un degré de précision difficile à atteindre. N’a jamais eu le bras le plus puissant et commence à en perdre un peu, mais ça ne l’a pas derrière empêché de mener une des attaques les plus explosives de l’histoire de la ligue (2e au niveau des points marqués) cette année. De temps à autres il semble connaître une demie ou même un match où rien ne marche (les mauvaises langues diront que c’est quand ils n’ont pas les signaux de l’autre équipe!), mais outre ça peut-être dominant.

drew_brees_unitas_record_2012#3 Drew Brees, NO. A lancé sa part d’interceptions cette année et peut avoir tendance à essayer de trop en faire. Mais il demeure à la fois un des meilleurs pour lire le jeu, un des plus précis et un des plus efficaces sur la longue passe.

Broncos-nfl-manning#4 Peyton Manning, Den. N’est plus le joueur dominant qu’il a été. Mais est quand même encore un as pour lire les défensives adverses, ce qui lui permet de s’en tirer malgré un bras qui est somme toute moyen en 2013. Si je refais ce classement l’an prochain, il est bien possible qu’il ne soit plus du top-10.

flacco-boldin-smith-nfl#5) Joe Flacco, Bal. Oui, je tiens compte de ses exceptionnelles performances en séries. Un des bras les plus puissants de la NFL, autant sur la bombe que les tracés intermédiaires qui doivent êre lancés sur une corde raide. Et a toujours excellé quand ça compte, et par temps froid.

#6 Big Ben Roethlisberger, Pit. Ne sera jamais une machine rythmée comme Brees, Brady, Rodgers ou Payton, mais compense avec sa capacité d’improvisation. Il faut également reconnaître qu’il a joué pas mal toute sa carrièr une ligne offensive négligée. L’ensemble de son œuvre lui vaudrait d’être devant Flacco, mais cette année n’a pas été sa meilleure.

#7 Eli Manning, NYG. Le hic c’est qu’on ne sait jamais lequel des Eli va se présenter. Quand il est en feu, il est impossible à arrêter. Quand il perd ses moyens, il joue comme il jouait à la fin de l’année cette saison, où il empêche son équipe d’être compétitif.

#8 Matt Ryan, Atl. Est arrivé dans la ligue en même temps que Flacco et s’est développé pas mal au même rythme, mais n’a vraiment pris son envol que depuis qu’il a à sa disposition le meilleur trio de receveurs (2WR + 1TE) de la ligue. N’est pas le genre de quart qui rend tout le monde autour de lui meilleur. Mettons-ça en perspective, c’est pas mal plus facile de performer avec Roddy White, Julio Jones et Tony Gonzalez qu’avec Torrey Smith, Anquan Boldin et Dennis Pitta, par exemple (sans rien enlever aux receveurs des Ravens).

Ici se termine à mes yeux la liste des quarts « élites », i.e. qui ont produit cette année au point de pouvoir bâtir un club champion autour d’eux.young-qb-wilson-rg3-luck-weeden-tannehill

#9 Andrew Luck, Ind. C’est clair qu’il sera dans la liste d’en haut d’ici deux ans, peut-être l’an prochain. Ce qu’il a fait avec si peu de talent autour de lui est incroyable. Malheureusement, les victoires imprévues qu’il a réussi à aller chercher vont coûter aux Colts des rangs de repêchage dont ils auraient bien eu besoin pour l’entourer.

#10 Robert Griffin III, Was. Sans tenir en compte sa blessure. S’est tout de suite établi comme une QB de franchise. S’il reste en santé et s’il n’a pas perdu de sa rapidité, il sera dans la liste d’en haut très bientôt aussi. Il ne fera que s’améliorer comme passeur pur, et c’est déjà un excellent leader.

#11 Cam Newton, Car. Le leadership est ce qui sépare RGIII de Newton.

#12 Colin Kaepernick, SF. Le plus difficile à classer, avec un portfolio limité, mais un potentiel et des habiletés naturelles qui font en sorte qu’il peut aspirer à #1. Je le classe quand même en bas des 3 autres pour considérer que sa performance s’est faite avec le support de l’équipe la plus talentueuse de la ligue si on fait exception de la position de QB.

russell_wilson_2012_nfl#13 Russell Wilson, Sea. Je l’adore, moi aussi. Son attitude, leadership et sens du football sont incroyables. C’est difficile de classer ces 4 jeunes quarts dans un ordre particulier. Mais, un peu comme Kaepernick, je le pénalise un peu parce qu’il est entouré d’une attaque au sol dominante, et profite d’une solide défensive. On ne lui demande pas de gagner les matches tout seul comme à Luck, et sa OL et son groupe de receveurs sont nettement supérieurs à ceux qui entourent RGIII.

#14 Tony Romo, Dal. Toutes situations confondues, il est probablement #8 ou #9. Mais si j’ai besoin de gagner un match important, il n’est pas dans les top 24…alors

#15 Matthew Stafford, Det. A toutes les habiletés du monde, mais manque trop de passes faciles, m’a l’air paresseux dans sa préparation et sa mécanique n’est pas régulière, donc pas rodée. Le juré n’a pas encore rendu son verdict sur son leadership, qui lui doit composer avec une garderie dans ce un club d’indisciplinés.

#16 Jay Cutler, Chi. Voir Stafford, Matthew, avec la légere différence que lui, il a prouvé son manque de leadership.

#17 Philip Rivers, SD. Il y a deux ans il était destiné à prendre sa place dans le top 5. Mais il régresse depuis. Est-ce la faute de Norv? Tout est la faite de Norv!

Ici se termine le 2e groupe, i.e. le genre de quarts avec lequel on peut tout gagner si on a une bonne équipe autour d’eux. Autant parmi les 5 premiers que les 4 derniers, il y a peu de séparation entre ces joueurs, je referais le même classement sans lire mes notes et l’ordre pourrait être l’inverse. Il y a peu de doutes dans mon esprit par contre que Luck, Kaepernick et Wilson, en plus de RGIII s’il reste en santé et de Newton s’il prends un peu de maturité, seront dans l’autre catégorie d’ici 2 ans.

#18 Matt Schaub, Hou. La définition de moyen, et drabe, mais fiable.

#19 Sam Bradford, Stl . C’est bas pour un ancien premier choix. Mais il n’a vraiment rien fait pour mériter mieux. J’ai bien peur que son talent ne le limite, à maturité, à un 10-12 dans cette liste. L’avocat du diable dirait qu’avec le support de Matt Ryan, il serait pas mal plus performant. C’est possible, mais je le croirai quand je le verrai.

#20 Ryan Tannehill, Mia. Manquait dramatiquement d’expérience, et de support de son groupe de receveurs, et m’a surpris de produire autant. Fort potentiel, mais sur une base de performance cette année, je ne vois pas comment il peut être plus haut.

#21 Andy Dalton, Cin. Dalton est franchement limité, par son bras très moyen, son manque de vitesse et d’agilité. Il n’est pas non plus très fort pour lire le jeu. Ne coûte pas la victoire à son équipe, mais n’augmente pas leurs chances de gagner non plus. La plupart du temps, on a l’impression qu’il ne fait que lancer le ballon à A.J. Green, peu importe la couverture.

#22 Josh Freeman, TB. Il est très imprévisible et ses performances sont inégales. A le talent pour mieux, mais quand il preds ses moyens, il en a pour 2 semaines à être franchement mauvais.

St Louis Rams v San Francisco 49ers#23 Alex Smith, SF. Les fans de l’équipe qui va faire son acquisition vont être crinqués, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte qu’il n’est un quart moyen qui était entouré d’une OL élite, d’une attaque au sol menaçante et d’un groupe de receveurs sous-évalués.

#24 Christian Ponder, Min. J’étais de ceux qui n’ont pas compris sa sélection si haut au repêchage l’an passé. Je n’ai pas changé d’idée. SI vous dépensez un choix si haut, vous vous attendez à ce que la position de QB devienne une force, et Ponder ne sera jamais un top 10.

#25) Carson Palmer, Oak. Si vous avez souffert à regarder jouer Palmer cette année plutôt que de juste regarder les stats, vous comprenez…N’est plus capable de se déplacer dans la pochette, ce qui limite beaucoup son efficacité face au blitz. En fin de match, quand les Raiders ont 20 points d’arrière, les équipes ne blitzent plus et jouent la zone profonde, ce que Carson est capable d’exploiter.

#26 Michael Vick, Phi. A vraiment été mauvais cette année. Je blâme un peu le coaching, mais son manque de précision demeure, et sa propension à garder le ballon trop longtemps plutôt que de lancer le ballon quand c’est le temps sont des défauts qu’il n’a jamais vraiment réussi à régler.

Ici se termine la liste des quarts qui ont performé au niveau légitime attendu d’un quart partant dans la NFL.

#27 Brandon Weedon, Cle. Quel gaspillage d’un choix de 1ere ronde. Peut-être qu’il fera mieux avec Norv et Chud.

#28 Jake Locker, Ten. Quel gaspillage d’un top-10 pick. Un athlète qui est prisonnier de la position de QB.

#29 Ryan Fitzpatrick, Buf et #30 Chad Henne, Jax. 2 quarts qui peuvent faire fonctionner une attaque de temps à autres , mais qui ne vous mèneront nulle part d’important.

Notes incomplètes :
Kevin Kolb, Arz. Je lui laisse une dernière chance …son potentiel est limité, peut-être, je dis bien peut-être qu’en santé il se rends à #23.

Nick Folk, Phi. J’ai seulement vu son match à TB. Il a été horrible pendant 55 minutes, puis excellent pour une remontée spectaculaire en fin de match. Me semble limité comme passeur, et un athlète moyen, par contre.

Mark_Sanchez_confusedMark Sanchez, NYJ. Il n’a pas performé, c’est clair, et il a sa part de limitations athlétiques, qui ont été mises en évidences par sa situation cette année : un véritable cirque, avec un personnel de receveurs complètement déficient et une système offensif digne de l’époque de Woody Hayes. Bien entouré, il n’est pas aussi mauvais qu’il ne l’a semblé.

Je vous fait grâce des autres, qui ne valent pas la peine d’être classés, et qui ont offert des performances qui ramenaient leur équipe en bas du seuil de crédibilité: Matt Cassel, Brady Quinn, John Skelton, Matt Hasselbeck, Blaine Gabbert.

Discussion

3 réflexions sur “Classement Saison Morte: Les quarts-arrières!

  1. Sam Bradford pourrait te faire mentir dans les prochaines années si on lui donne des vrais receveurs de passe!!!

    Publié par simonbussieres | 13 février 2013, 20:54

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Bâtir une équipe gagnante 101 « Le Blitz NFL - 18 février 2013

  2. Pingback: Quel genre de repêchage nous attend pour les QB? | Le Blitz NFL - 19 avril 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :