Actualité 2013-14, Analyse

Football 201 : Les différences fondamentales entre un 3-4 et un 4-3 (1/4)


Notre collaborateur @LeMauraudeurNFL vous présente une série de 4 billets sur la différence entre le système défensif 3-4 et 4-3. Voici son premier billet sur le sujet:

Je vous parle souvent d’un joueur qui est fait pour jouer dans une défensive 3-4, ou dans une défensive 4-3. C’est le cas dans les agents libres, et ce le sera aussi pour le repêchage. Cette année, avec les Saints, Browns, Eagles qui passent d’un 4-3 à un 3-4, de même que les Cowboys qui passent du 3-4 au 4-3, ce sera encore une fois une course à ajouter du personnel qui cadre dans le système, sans compter les Bills et les Falcons qui risquent d’être moitié-moitié.

Je vous présente donc une série de billets qui permettra d’illustrer les différences et les similitudes entre ces deux philosophies de base.

Dans un premier temps, je vous mets en garde sur quelques éléments à ne pas oublier quand on parle d’un 3-4 vs un 4-3:

4-3-defense3-4-defense

1) les systèmes sont de plus en plus hybrides. Regardez les Ravens, Patriots ou Falcons jouer et vous y verrez des concepts de 3-4 et de 4-3 avec le même personnel sur le terrain.

2) il s’agit du personnel de base. Or, dans la NFL d’aujourd’hui, ces formations ne sont utilisées qu’environ 40% du temps, et quand on arrive dans les défensives spéciales (nickel, par exemple) elles se ressemblent pas mal plus d’une équipe à l’autre.

jets-bills-2012-nfl3) certains joueurs sont aptes à jouer dans les deux systèmes, mais en général il y a un style qui leur fait mieux. Par exemple, Demarcus Ware fera quand même un très bon DE dans le 4-3 de Monte Kiffin. Mais je persiste à croire qu’à 6’4’’ 260lbs, il est mieux outillé pour jouer OLB dans une 3-4. On a vu la preuve (à l’envers) quand les Texans ont essayé d’utiliser Mario Williams ( 6’6’’, 290lbs) comme OLB dans leur 3-4.

4) tous les 3-4 ne sont pas identiques, idem pour le 4-3. Le 3-4 des Steelers, par exemple, s’appuie fondamentalement du blitz imprévisible, mais qui laisse normalement quand même 6 ou 7 joueurs en défensive de zone derrière, alors que le 3-4 des Jets est un 3-4 de blitz, certes, mais avec de la couverture homme-à-homme derrière. Idem, personne ne va mélanger les 4-3 de Tampa-2 de Tony Dungy du 4-3 agressif que jouait Jim Johnson avec les Eagles.

Voici les diagrammes des deux fronts les plus utilisés traditionnellement, bien qu’on verra dans les billets subséquents quelques variantes:

43 et 34

Pour illustrer mon propos dans les prochains billets, je compterai présenter deux équipes gagnantes du Superbowl de l’histoire récente, qui étaient très puristes dans leur approche, et dont le personnel cadrait parfaitement avec le « livre » requis pour jouer ce système, les Colts de 2006 et les Steelers de 2009. Restez branchez, ça va suivre dans les prochains jours!

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :