Actualité 2013-14, Analyse

Suite (2de4)…Football 201 : Les différences fondamentales entre un 3-4 et un 4-3


Avec 4 joueurs de ligne qui vont vers l’avant à à chaque jeu, comme il n’y a que 5 joueurs de ligne offensive, la plupart d’entres eux vont avoir un duel un-à-un avec le OL, sauf un, en plus de ceux qui auront un RB ou un TE dans les pattes, ce qui pourrait avoir pour effet de libérer les secondeurs. Typiquement, on demande aux deux DE’s de se placer sur l’épaule extérieure du OT, de garder le jeu au sol à l’intérieur d’eux et de mettre de la pression sur le quart adverse. giants-cowboys-2012-recapOn cherche le physique de Jason Pierre-Paul (6’5’’ 278lbs) ou de Simeon Rice (6’5 », 268lbs). On s’attend à ce que le DE à gauche soit un peu plus physique (Justin Tuck) et un peu plus grand (ou du moins avoir de plus grands bras), car la plupart du temps (la plupart des offensives sont « droitières », i.e. qu’ils mettent le TE à droite et courrent à droite) il aura un TE devant lui et devra se défendre mieux contre la course.  Traditionnellement les DT’s étaient face à chacun des OG, ou l’un d’eux était sur l’épaule intérieure, avec comme objectif d’occuper à eux deux le C et les deux OG, ce qui libère les DE pour du un-contre-un, et le MLB qui n’a plus a se battre avec des OL contre la course. Les Ravens du début de la décennie étaient maîtres là-dedans, avec Tony Sigarusa et Sam Adams devant Ray Lewis, ou encore les Jaguars des mêmes années avec John Henderson et Marcus Stroud.

43 et 34Avec l’emphase mise sur la pression, on a vu beaucoup plus de formations « over » ou « under », i.e. il y a un NT sur le centre et un autre DT, un peu plus léger , moins grand, plus rapide et surtout plus explosif, est placé sur l’épaule extérieure d’un des OG, et a pour mission de pénétrer et de causer des problèmes dans le champ arrière, et qui n’est responsable que d’un seul trou (contrairement à Adams et Sigarusa, qui tentaient d’en couvrir deux). On l’appelle souvent le 3-technique puisqu’il se place dans le trou #3, entre le garde et le bloqueur (OT). Warren Sapp est le prototype qui est associé à cette position, mais on peut remonter à mean Joe Greene avec les Steelers des années ’70. Aujourd’hui, Geno Atkins est le plus productif, Kevin Williams est encore bon, Ndamukong Suh et Gerald McCoy sont en train de faire leur place, et un autre prototype est Henry Melton (6’3’’ 295lbs), qui jouait RB quand il est entré à l’université ce qui illustre les critères « moins grand» , « rapide » et « explosif », qui sont les mêmes que pour un RB.

Les Colts de 2006 misaient sur Dwight Freeney comme DRE (6’1’’ 268lbs ), Robert Mathis comme DLE ( 6’2’’ 245 lbs), Raheem Brock ( 6’4’’ 274 lbs) comme DT de 3-technique et Anthony Mcfarland ( 6’0’’ 300lbs) comme NT. Freeney et Mathis sont anormalement petits (en grandeur) et sont assez unqiues, quoi qu’on a vu d’autres joueurs de leur statureelvis-dumervil-broncos (Elvis Dumervil) connaître aussi du succès à cette position. On voyait les Colts très peu actifs sur le blitz, puisque ces 4 joueurs devaient mettre la pression à eux quatre. Comme ils étaient un peu trop légers, ils étaient aussi plus vulnérables contre le jeu au sol. On dit souvent que Dungy avait bâti son équipe pour jouer avec l’avance que Peyton Manning allait inmanquablement lui procurer, avec une DL rapide spécialiste à mettre de la pression sur le quart d’une équipe qui doit passer parce qu’elle doit suivre la candence imposée par l’attaque dominante des Colts de cette époque.

Défensive 3-4 :

Ce qu’on perd en poids ici en ayant seulement 3 joueurs de ligne au lieu de 4 on essaie de le récupérer en ayant de plus gros joueurs partout dans le front-7, et tenter de contrôler la ligne avec 3 plus gros joueurs. Le NT doit être un tonneau qui occupe deux bloqueurs et qui contrôle deux trous, de chaque côté du centre, c’est la pièce maîtresse de n’importe quel 3-4 efficace (c’est plus facile de masquer une faiblesse en mettant deux gros lards moins talentueux dans le milieu d’un 4-3 qu’un seul dans le milieu d’un 3-4). Les deux DE sont normalement placés directement devant le OT (le « 5-technique ») et doivent pouvoir le tenir devant eux, les bras allongés, pour réagir à une course dans les deux trous de chaque côté. Ils ont donc besoin d’être plus gros et forts, avec de préférence de longs bras pour tenir les bloqueurs loin. On verra rarement ces joueurs amasser une tonne de plaqués, mais ils font le travail ingrat pour que tout le monde connaisse les 4 LB’s des Steelers qui annuellement, de Greg Lloyd, Kevin Greene et Jason Gildon à Lamarr Woodley et James Harrison en passant par Joey Porter, font les manchettes.

3-4-defense

Le NT, c’était Casey Hampton, (6’1’’ 325 lbs – selon les listes officielles…s’il jouait en bas de 350lbs je serais surpris ), un des meilleurs que la NFL a connu pendant tellement longtemps. Les deux DE étaient Aaron Smith ( 6’5’’ 298 lbs ) et Bret Keisel ( 6’5’’ 285lbs, sans compter sa barbe, qui pèse au moins 5 lbs!). Le contraste de grandeur et de poids est frappant, Smith et Kiesel  avaient des rôles plus effacés, mais beaucoup plus habiles à occuper des bloqueurs avec leurs longs bras et leurs 30 et 40 lbs de plus que Freeney et Mathis.

Alors quand vient le temps de choisir vos DL, pensez à ces prototypes. Les Saints ont mis les bases de leur conversion à un 3-4 quand ils ont repêché Cameron Jordan (6’4’’ 287lbs, dans le rôle de Bret Keisel) et Akiem Hicks (6’5’’ 324 lbs) dans le rôle de Aaron Smith. Mais il n’y avait plus de place pour Sedrick Ellis, bâti comme un 3-technique (6’1’’ 307lbs). D’ailleurs le 3T dispose d’un ensemble de compétences qui peut difficilement s’adapter à un 3-4, ce qu’on a vu avec Darnell Dockett quand les Cards sont passés à un 3-4. Lui qui était dominant, est disparu le temps qu’on lui trouve un autre rôle sur les formations spécialisées (Nickel, etc…). Dans un système comme dans l’autre, le NT se ressemble (Phil Taylor fera aussi bien le travail avec les Browns, par exemple), il est juste plus crucial d’en avoir un bon dans un 3-4.

nfl-wildcard-recap-2013-JJ-Watt-TexansAujourd’hui, des gars comme J.J. Watt (6’5’’ 288lbs ) et Justin Smith ( 6’4’’ 285lbs) réussissent à accumuler des stats à partir de leur position de DE de 3-4, ce qui est tout à leur honneur, quoiqu’ils évoluent dans des systèmes un peu moins typiques qui leur donne plus de libertés. Mais Smith était loin d’être aussi dominant quand il jouait DE dans le 43 des Bengals, lui qui était un peu trop gros et manquait un peu de vitesse et de finesse pour profiter des angles extérieurs qui lui étaient fournis, et c’est le 34 des 49ers qui l’a libéré et lui a permis de maximiser son apport.

Au repêchage, il sera intéressant de voir des prospects comme Sharrif Floyd (6’3’’ 297lbs) aboutir comme 3T dans un 4-3 ou comme DE dans un 3-4.

Prochain billet : les LB’s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :