Actualité 2013-14, Analyse, Repêchage

20 autres joueurs à surveiller au repêchage, pas juste en 1ere ronde!


Une chose est certaine, il y aura des surprises dans ce repêchage. Il y en a toujours. Par contre, force est d’avouer que régulièrement, le consensus a raison. Bon, l’an dernier on ne parlait que des Seahawks qui ont pris Bruce Irvin une ronde avant tout le monde. Il a connu une saison quand même productive, pour faire un peu mentir les détracteurs. Mais l’avenir a donné raison aux Draftnicks qui avaient lapidé le choix de Darrius Hayward-Bey, ou de Ted Ginn, ou encore dans une moindre mesure, des Bills qui avaient sauté sur C.J. Spiller 8-10 choix trop tôt alors qu’ils avaient tellement d’autres besoins.

Une des surprises cette année pourrait venir de la position de CB, on nous parle de Dee Milliner comme seul au sommet depuis des mois, et voilà que dans la même semaine, Mike Mayock et Greg Cosell (deux des évaluateurs que je respecte le plus au repêchage) s’affichent publiquement avec D.J. Hayden comme CB #1. Il pourrait sortir dans les 15 premiers. Une autre source de surprise, que j’encourage, ce sont les équipes qui préfèrent prendre un autre joueur à une position où ils sont déjà forts, de façon a garder une facette de leur jeu dominante. Pensez aux Giants qui ont repêché Jason Pierre-Paul alors que leur DL était déjà dominante, ou encore à la possibilité que les Packers repêchent un WR cette année. Il y a deux façons de gagner au football, soit de ne pas avoir de faiblesse, ou d’avoir une unité tellement dominante qu’elle ne peut pas être stoppée, et donc qu’elle compense pour vos faiblesses. C’est drôle les équipes qui gagnent les grands honneurs ont plus souvent l’unité dominante que l’équipe qui est pas pire partout. Comme fan on se concentre souvent sur la facette de notre équipe qui leur a fait perdre un match, plutôt que sur celle qui a fait gagner tous les autres…

Au niveau individuel, il y a encore beaucoup d’histoires intéressantes cette année. J’ai parlé dans mon dernier billet des QB’s dans ce repêchage, tournons aujourd’hui notre attention sur les autres positions. J’en ai choisi quelques uns sur lesquels l’opinion diffère fortement d’un analyste à l’autre, et leur sélection pourrait influencer le succès ou l’échec du repêchage d’une équipe.

RB :

Rose Bowl Game - Wisconsin v TCUMontee Ball, Wisconsin.

Lui, je l’ai vu jouer plusieurs fois. Sa OL des 2 dernières années est dans la NFL en grande partie, ce qui l’aidait quand même pas mal. Il a une rare habileté à lire les blocs, de bonnes mains et surtout, une qualité sous-estimée chez les RB’s, il tombe toujours par en avant. Par contre, ce n’est pas un athlète de pointe, et il a pas mal de kilométrage dans le corps (à d’autres positions, on dit « de l’expérience »). 83 touchés en deux saisons et demi comme partant avec un club 3 fois champion du B1G, c’est pas négligeable! Pourrait être extrêmement productif s’il est choisi par une équipe qui a besoin d’un RB de volume (Steelers, Rams – quoiqu’il sera plus attrayant pour une équipe qui priorise le bloc en zone), ou être un réserviste qui n’amène rien de spécial s’il se retrouve ailleurs.

Prédiction : Jaguars en 4e ronde, comme éventuel successeur à MJD.

LaVeon Bell, Michigan State.

Un des plus gros RB’s dans ce repêchage, mais les Jerome Bettis, c’est une espèce en voie de disparition, et Bell est un peu mou pour un gars de sa taille, comme Shawn Greene. Bucky Brooks de NFL network a fait jaser en affirmant tôt dans le processus qu’il était « de loin » le meilleur prospect RB de ce repêchage, une opinion que personne ne partage. Pourrait compléter un RB rapide comme Iseah Pead à St. Louis ou Jamal Charles à KC.

Prédiction : Chiefs en 4e ronde

Marcus Lattimore, South Carolina.

En 2011, avant sa première blessure, on parlait de lui comme d’un futur top-10 pick. Première blessure au genou, on espère qu’il reviendra en force et regagner son statut de choix de 1re ronde. Deuxième blessure au genou, celle-ci beaucoup plus sévère, et voilà qu’on se demande s’il sera repêché, surtout qu’il était pas mal moins explosif pour les matches qu’il a joué en 2012. Je m’attends à ce qu’une équipe prenne une chance, probablement une équipe qui a beaucoup de choix. Le meilleur exemple est SF, qui de toutes façons ne pourront pas garder dans leur alignement tous leurs 13 choix, et qui pourraient donc faire bon usage du PUP ou du IR avec lui toute l’année.

Prédiction : 49ers en 6e ronde

WR :

patterson-cordarelle-tennesseeCordarelle Patterson, Tennessee.

Je l’ai vu classé n’importe ou entre 8e et 36e. Une seule saison avec Tennesse, lui qui a dû passer par la voie du « Junior College ». Souvent, les gars qui doivent faire ça on perdu leur bourse d’étude avec un programme majeur (Cam Newton, Janoris Jenkins) pour des raisons de comportement, ou parce qu’ils n’étaient pas assez développés athlétiquement à 18 ans pour attirer une université majeure (Aaron Rodgers). Patterson, c’est parce qu’il ne rencontrait pas les « standards académiques ». On serait tous extrêmement naïf de croire que les standards académiques universitaires normaux s’appliquent à un athlète comme Patterson, il y a aura toujours une équipe prête à l’admettre et le cacher dans des cours par correspondance pendant 3 ans même s’il n’a l’équivalent académique que d’une 3e année primaire. Les rumeurs laissent entendre que quand les équipes l’interviewent sur le tableau avec les jeux, il a beaucoup de difficulté. Les analystes s’entendent pour dire qu’une fois qu’il a le ballon dans les mains, c’est une terreur, mais que de le rendre là par le biais d’un tracé, c’est compliqué. Jusqu’à preuve du contraire, il ne sera pas capable d’apprendre un système offensif de la NFL et de courir le bon tracé de la bonne manière au bon moment, ce qui en fera un flop, un choix dans le top -20 , c’est trop cher pour un gars qui finira comme un retourneur de bottés d’envoi.

Prédiction : dans le repêchage simulé du Blitz NFL, il est sorti 9(Bills). Si j’étais DG des 32 équipes, il serait un choix de début 2e. Mais ça n’en prends juste un DG qui pense qu’il peut le développer, donc la réalité sera probablement entre les deux, Rams au #22 ou Vikings au #23.

Robert Woods, USC et DeAndre Hopkins, Clemson.

C’est l’inverse. Ces deux gars-là sont prêts pour la NFL et maximisent déjà leur talent. Ce sont des receveurs complets, mais qui manquent de « wow » dans leur jeu, et ne sont pas des athlètes exceptionnels. Donc une équipe peut se dire qu’elle a accès à un gars qui peut être un partant productif dès cette année. Inversement, ils hésitent souvent à prendre en 1re ronde un gars qui est condamné à n’être toute sa carrière qu’un receveur #2.

Prédiction : Houston à #27 et Patriots à #29.

TE : Travis Kelce, Cincinnati.

Le petit frère du centre des Eagles. Très athlétique, il agissait comme « wildcat » QB pour son équipe. Son nom grimpe dans les classements de TE, et dans cette ère de joueurs polyvalents capables de créer des duels favorables à l’offensive, son ensemble d’attributs et sa polyvalence en feront une cible de choix.

Prédiction : NYJ en 4e ronde

OL :

Barrett Jones, Alabama.

A gagné 3 championnats nationaux comme partant à 3 positions différentes (OT, OG et C). Aurait, un peu comme Woods et Hopkins, un plafond plus bas mais un plancher très haut, au pire sera un excellent réserviste capable de faire le travail temporairement partout.

Prédiction : Packers en 3e ronde

Kyle Long, Oregon

Est le fils de Howie et le frère de Chris. Il a lancé au baseball pour Florida State avant d’abandonner, entres autres à cause de problèmes de drogues dures bien documentés. A peu d’expérience à haut niveau et est plus âgé que d’autres prospects, mais a les aptitudes pour être un LT partant un jour, ce qui est rarement le cas pour un gars qui est classé hors du top 40 de la majorité des analystes. Pour sa production passée et à court terme, c’est un choix de 3e ronde. Pour sa projection future, de 1ere. Son héritage culturel familial est un plus, son passé personnel un moins.

Prédiction : Dolphins en 2e ronde.

Terron Armstead, Arkansas-Pinebluff :

Ses chiffres au combine sont absolument étourdissants. J’ai entendu une phrase tellement bonne, qui disait librement traduit que « courir 4.7 au 40 verges pour un OL, c’est comme parler latin. C’est impressionnant, mais plutôt inutile! » Et les chiffres font souvent détourner l’attention des faits, c’est sur le terrain que ça se gagne, pas à faire des « drills » en shorts. Qui a déjà entendu parler de Arkansas-Pinebluff? Quand il aura Julius Peppers devant lui il va trouver la marche haute. Alors ce qui est intéressant, c’est de voir quel club a assez confiance en son coach de OL pour le former, et la patience de lui laisser un an ou deux pour apprendre la position?

Prédiction : Ravens en fin de 2e ronde, pour apprendre derrière Bryant McKinnie qui serait resigné pour un an.

DL :

Tank Carradine, FSU.

A été blessé mais a couru un 4.7 cette semaine alors qu’il devrait être encore en rémission. On entend de tout à propos de lui, d’un coté qu’il est capable d’être dominant et que sa guérison fera de lui un choix de milieu/fin de 1ere ronde (18-26), de l’autre que c’est un joueur à potentiel seulement mais qui a besoin d’être raffiné, et que s’il était si bon il aurait été partant à FSU, alors qu’en réalité il a toujours joué derrière Bjorn Werner et Brandon Jenkins, donc que l’incertitude de la blessure le fera glisser fin 2e, début 3e.

Prédiction : 49ers à #34. Ils ont le luxe de le placer sur PUP, car ils ont trop de choix et pas assez de roster spots.

Jesse Williams, Alabama.

Un Australien qui a appris le football sur le tard, a joué DE dans le 3-4 du Crimson Tide et était très productif comme classique 5-Technique (si ça vous intéresse d’en savoir plus sur cette position, lisez ce billet!, en 2011, avant d’être muté à l’intérieur comme NT cette année, et y être tout aussi efficace, quoique moins spectaculaire. Avec la prolifération des défensives de passe « Nickel » avec deux gros DL sur le terrain et 4 LB (mode lancée par B.J. Raji et Ryan Pickett des Packers), cette polyvalence joue en sa faveur.

Prédiction : avec du recul, je regrette de ne pas l’avoir donné aux Packers avec le choix #26 dans le mock draft du BlitzNFL!

LB :

ogletree-georgia-draft-2013Certainement une des positions les plus intéressantes. En fait, tout le monde semble avoir les mêmes quatre  joueurs en haut de liste, dans un ordre différent.

Alec Ogletree de Georgia est le plus mobile et athlétique du groupe, lui qui est arrivé à l’université comme SS, donc taillé sur mesure pour la NFL d’aujourd’hui. Par contre on le dit peu intuitif, ce qui est une grosse lacune pour un MLB, et sa feuille de route de transgressions fait très peur.

Manti Te’o était à un moment donné cet automne le joueur #1 sur le Big Board de Mel Kiper, jusqu’à ce quelqu’un lui dise de se réveiller. Te’o aurait probablement été une star il y a 15-20 ans, lui qui a des instincts et une capacité de diagnostic inégalée. Par contre, il n’est ni assez physique pour tenir son bout constamment face à des blocs de gardes, ni assez fluide pour couvrir le milieu du terrain en profondeur, ce qui est devenu un prérequis pour être un MLB qui reste sur le terrain en situations de passes. Le potentiel de distraction, suite à son histoire de « catfishing », est là, histoire qui a surtout remis en question son leadership, qui était perçu comme une de ses grandes qualités.

Kevin Minter fait exception des juniors de LSU, lui dont la performance sur le terrain dépasse ses aptitudes athlétiques. Plus costaud et solide, moins fort en couverture, mais c’est un marteau face à la course.

Enfin, Arthur Brown est le rêve d’un coach, un gars qui peut tout faire et qui peut jouer autant comme Mike, Sam ou Will dans un 43. Sa popularité augmente au fur et à mesure que les gens ont la possibilité d’analyser le film faisant en sorte que bien qu’il soit probablement le prospect le moins connu des quatre, je ne serais pas surpris qu’il sorte le premier.

Prédiction :

Ogletree : tout comme dans le mock draft du Blitz, aux Bengals, mais pas à #21 mais plutôt à #37. Les Raiders ne sont plus les mêmes, ce qui laisse les Bengals bien seuls pour embaucher des criminels notoires. Il complèterait Burflct et Maualuga à merveille, par contre.

Te’o : Vikings à #25. Les Vikings aiment les joueurs qui ont une bonne feuille de route universitaire, et ont plusieurs joueurs récemment repêchés de Notre Dame dans l’équipe déjà, donc d’anciens coéquipiers de Te’o qui pourront aider son acceptation dans le vestiaire.

Brown aux Broncos à #28 et Minter aux Giants en 2e ronde.

DB : Johnthan Banks, Miss St,

Était au début du processus clairement identifié comme le 2e CB du repêchage. Voilà que le physique de Xavier Rhodes, le fini de Desmond Trufant et de Jamar Taylor, la guérison et la fluidité de de D.J. Hayden le relèguent pas mal loin dans les classement, parfois même derrière son coéquipier universitaire Darius Slay. Pourtant, à ce que je sache, il ne s’est pas fait brûler en couverture depuis le début de la saison morte. Il va glisser, mais quelqu’un va ramasser en 3e ronde un gars qui était perçu comme un pick 10-20 il y a quelques semaines.

Prédiction : Redskins en 3e ronde.

Tyrann Mathieu, Louisiana Police dept.

Ses statistiques de 2011 résonnent encore, comment un CB de 5’9’’ peut provoquer autant de revirements? Comment un gars aussi talentueux peut se faire expulser d’un programme (LSU) reconnu pour être très …flexible dans l’application des réglements d’équipe et de tolérer toutes sortes de comportements négatifs. problèmes de drogues, d’attitude, physique loin d’être idéal. Mais entre les lignes blanches (sans allusions!) c’est tout un gamer. Certaines équipes sont plus prêtes à assumer ce risque, surtout si on ajoute le fait que même s’il échoue comme CB intérieur, il fera certainement un excellent joueur d’unités spéciales, s’il garde sa tête. C’est possible de justifier un choix début/milieu 2e ronde, ou encore fort possible que certaines équipes l’aient complètement exclu de leur liste. Alors difficile de prévoir où il va aboutir.

Prédiction : ça ne prends qu’une seule équipe qui est prête à prendre le risque. Seahawks en 3e ronde – Pete Carroll n’a pas peur de prendre des risques, John Schneider n’a pas peur de prendre des joueurs qui sont confinés à un rôle précis, et ils ont besoin de quelqu’un pour partager les retours de bottés avec Percy Harvin.

En terminant, j’attire votre attention sur deux prospects qui montent dans les classements puisqu’ils se sont démarqués de la compétition a leur position, et dont les aptitudes cadrent parfaitement avec la NFL de 2013, soit Tyler Eifert, TE, Notre Dame, et Kenny Vaccaro, S, Texas. On les voyait en fin de 1ere ronde, puis au milieu, je ne serais pas surpris qu’un ou les deux sortent dans les 10-12 premiers choix.

Et voilà. Alors c’est bon pour jeudi, mais ça vous fait aussi des choses à surveiller pour vendredi et samedi. Jeudi soir je serai en direct sur twitter (@leMauraudeurNFL) pour le début du repêchage et une partie (en différé) en fin de soirée, alors suivez-y moi! Vendredi et samedi je serai plus actif.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Archives

Inscrire votre adresse email pour suivre ce blogue et pour recevoir les nouvelles de ce site par email.

Rejoignez 497 autres abonnés

Résultats En Direct

%d blogueurs aiment cette page :